Des cadres nationaux de référence pour standardiser l’utilisation des outils d’inventaires forestiers et la définition des forêts 

L’année 2019, le Ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) se donne comme défi de standardiser les données forestières à Madagascar. Un laboratoire est mis en place au sein du Ministère pour traiter les données forestières et seules les informations validées par le Ministère seront désormais reconnues comme officielles.

 

Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable: l'entité habilitée à valider les données sur les forêts à Madagascar

   Chaque année, Madagascar perd de plus en plus de couverture forestière et la déforestation accrue et la dégradation des forêts constituent une préoccupation nationale qui concerne les secteurs privé et public. Actuellement, les données constituées sur les forêts varient beaucoup selon les chercheurs et les outils utilisés. Cette disparité due aux différences de méthodes et d’outils rend actuellement difficile le suivi des forêts de Madagascar et peut fausser les analyses utilisant ces dites données. Il est donc fondamental de standardiser la méthodologie ainsi que les outils afin de favoriser un échange de données homogènes et comparables entre les acteurs. De cette manière, les informations communiquées restent fiables et communes.

   Le Laboratoire d’Observation des Forêts de Madagascar (LOFM), hébergé au sein du BNC REDD+, est l’entité qui appuie le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) dans le développement de cet outil de référence et dans la production des informations et des données sur l’utilisation des terres forestières et le suivi des terres par satellite.

   Pour l’utilisation de la grille nationale, il est nécessaire de passer par le Laboratoire LOFM pour accéder au lien et pour l’acquisition d’un mot de passe. Pour permettre l’établissement d’une base de données centralisée accessible aux différents utilisateurs, chaque organisme public/privé qui l’utilise se doit de faire un rapport sur les activités réalisées et les résultats obtenus. Ces résultats obtenus seront par la suite validés techniquement par le Laboratoire LOFM et administrativement par le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable.

Un atelier de partage sur ces cadres nationaux de référence

  IMG 2688 IMG 2646

    Afin de renforcer cette initiative, le Bureau National de Coordination REDD+ (BNC REDD+) tenait un atelier de partage d’information sur les applications des définitions des forêts, le système de classification des Utilisations et Occupations des Terres (UOT) et la grille nationale de référence forestière, les 13 et 14 février 2019 , à La Résidence Ankerana-Antananarivo. L’atelier était organisé en collaboration avec le Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l'Habitat et Des Travaux Publics avec lequel le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable travaillera en collaboration sur les textes réglementaires permettant de mettre en application ces cadres de référence. Des renforcements de capacités sont également planifiés en ce sens.

   Durant l’atelier, le laboratoire LOFM a partagé avec les diverses entités du MEDD une capitalisation de leurs travaux et des résultats obtenus. Les thématiques présentées se basent sur l’application des définitions des forêts et communiquent sur les résultats de l’étude de l’évolution de la déforestation entre 2006 et 2016. Il était également évoqué les perspectives de mise en place d’un Système de Surveillance des Terres par Satellite (SSTS) qui s’appliquerait à différents échelles REDD+, (niveau local, régional et national) afin de fournir des informations fiables pour la mesure de performance des activités et initiatives REDD+.

   Plus que de nouvelles techniques de travail, ces méthodologies figurent parmi d’autres comme un grand pas dans la mise en œuvre de la POLFOR et de la stratégie nationale REDD+ à Madagascar.

La fusion du BNC REDD+ avec le BNC CC

Madame RAVELOMANANA Lovakanto nommée Directeur du Bureau National des Changements Climatiques, du Carbone et de la REDD+.
Lire la suite

 

 

 Avis de clôture du Fonds initial de la Banque Mondiale pour la préparation à la REDD+
Télécharger

 

 De nouveaux avis de recrutement disponibles
 Consulter

 



Vidéos


Toutes les vidéos
Le Bureau National des Changements Climatiques, du Carbone et de la REDD+ | Madagascar
RESSOURCES