Madagascar finalise sa Stratégie Nationale de communication REDD+, un élément important du cadre de mise en œuvre du mécanisme REDD+. Son élaboration (est le fruit) résulte de la réflexion commune des parties prenantes. Sa particularité est que les cibles des premières actions de communication deviennent eux-mêmes des acteurs de la communication REDD+ et intègrent en ce sens la dimension REDD+ dans leurs programmes et plan d'activités.

Le mécanisme REDD+ à Madagascar se dote d'une Stratégie Nationale de communication. L’élaboration de cette stratégie a fait l’objet d’une démarche participative et transparente dans laquelle ont participé tous les acteurs et professionnels dans le domaine de la communication. Réunis au cours de deux ateliers régional et national, des Représentants des communautés de base, des  maires ou des responsables communaux, des ONG de conservation, des diverses associations, des experts en communication et des représentants ministériels ont ainsi collaboré à l'élaboration du document de la stratégie nationale de communication REDD+.

Dans le but de promouvoir le processus REDD+ à Madagascar, cette stratégie nationale de communication REDD+ pose  trois objectifs : l'amélioration du niveau de connaissances et d'intérêts du processus du mécanisme REDD+ par les parties prenantes et le grand public ; puis, la garantie de la visibilité des actions et démarches nationales en terme de la REDD+; et enfin, l'intégration des principes REDD+ dans les activités des cibles. Ces objectifs englobent à la fois l'importance de la sensibilisation du mécanisme et l'adhésion générale aux principes de réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts.  Dans un esprit de transversalité, des domaines diversifiés sont touchés : secteurs rural et urbain, gestion des ressources forestières, activités économiques, législation, conservation environnementale, etc. La stratégie recherche surtout l'adhésion des acteurs cibles liées à ces secteurs interdépendants tels que: les communautés de base, la population urbaine, les médias, les organisations de la société civile, les associations féminines, la jeunesse, le secteur privé, les acheteurs potentiels de carbone, les partenaires techniques et financiers et les autorités publiques. 


IMG 1112

Dans une perspective de synergie de communication, les partenariats et les collaborations sont prévus, notamment avec le Ministère de l'Environnement, de l'Ecologie et des Forêts dans la formation destinée aux médias. La société civile, dont les associations disposent désormais d'une plateforme dédiée à la REDD+, bénéficiera aussi de formations sur le mécanisme REDD+, dans la mesure où elles sont appelées à jouer un rôle de sensibilisation mais aussi de veille et de collecte des retours et recommandations relatives  à la mise en œuvre du mécanisme REDD+.

Cette stratégie de communication faisant partie du cadre de mise en œuvre de la REDD+, est appelée à être finalisée en Octobre 2017. Sa mise en œuvre sera effective dès sa validation et les actions de communication sur la REDD+ qui en découlent ne se limite pas seulement à la phase de préparation mais vont jusqu’à la phase de mise en œuvre.

Un nouveau Coordonnateur pour le BNC-REDD+

Le Ministère de l'environnement, de l'Écologie et des Forêts a le plaisir de vous informer de la nomination de Madame RAKOTOSOA Andrianina au poste de Coordonnateur du Bureau National de Coordination REDD+.

Lire la suite...



Vidéos


Toutes les vidéos
Le Bureau National de Coordination REDD+ | Madagascar
RESSOURCES