Sensibilisation régionale pour l'équité homme-femme dans la REDD+

 

Le Bureau National des Changements Climatiques, du Carbone et de la REDD+ a effectué, avec l’appui de la Banque Mondiale, des ateliers de sensibilisation régionales pour la lutte contre la déforestation et la participation active des femmes et des jeunes dans le processus REDD+.


IMG 3919Promouvoir un environnement favorable à la prise en compte du genre fait partie des défis importants de la REDD+. Important dans la mesure où la participation effective des femmes constitue la réelle garantie qu’elles bénéficient des avantages du mécanisme ; que ce soit à travers le partage des revenus de la REDD+ ou à travers les bénéfices économiques, sociales et environnementales offerts par les initiatives REDD+. Si la participation des femmes dans la consultation et la concertation en lien avec la REDD+ permet de connaitre leurs besoins et leurs préoccupations ; leur participation dans la prise de décision et dans l’accès et la gestion des ressources naturelles permet de répondre à ces besoins stratégiques dans la mise en œuvre de la REDD+.

 La population rurale qui atteint jusqu’à 80,5 % de la population Malagasy représente les bénéficiaires et les acteurs dans la REDD+. Il faut souligner que plus de la moitié de cette population rurale sont des femmes et que ce chiffre représente une trop grande proportion pour être négligée ou marginalisée. Par ailleurs, 53,8 % de la population Malagasy sont des jeunes, actifs et conscients pour la gestion durable des ressources forestières et les initiatives d’augmentation de la couverture forestière.

IMG 3851Des enquêtes ont été menées dans quatre (04) régions de Madagascar afin d’identifier les écarts entre les sexes et les obstacles pour l’intégration des femmes dans la REDD+. Deux (02) de ces régions font partie du Programme de réduction d’émissions « Atiala Atsinanana ». Les résultats de ces études appuieront le développement d’un plan d’actions genre dans la mise en œuvre de la Stratégie Nationale REDD+ à Madagascar à travers le Programme.

Les ateliers régionaux avaient pour objectif de restituer les résultats des échanges et des réalités constatées afin de sensibiliser à des actions spécifiques allant vers la gouvernance participative et la mise en œuvre participative dans la REDD+. Ces ateliers étaient également l’occasion de tester la compréhension par les groupes cibles de plusieurs outils spécifiques de communication pour le genre. Il a été constaté que l’autonomisation et la valorisation des femmes et des jeunes dans les secteurs de développement dépendent principalement des efforts effectués à l’endroit de schémas socio-culturels très marqués au niveau local qui sont jusque-là en défaveur des femmes.

Les résultats finaux ainsi que les actions stratégiques priorisées dans le cadre de la REDD+ seront disponibles le mois de Juillet 2019 après sa validation officielle avec les partenaires concernés.

La fusion du BNC REDD+ avec le BNC CC

Madame RAVELOMANANA Lovakanto nommée Directeur du Bureau National des Changements Climatiques, du Carbone et de la REDD+.
Lire la suite

 

 

téléchargé

 

 Appel à projets 

 

Télécharger

 

 Avis de clôture du Fonds initial de la Banque Mondiale pour la préparation à la REDD+
Télécharger

 



Vidéos


Toutes les vidéos
Le Bureau National des Changements Climatiques, du Carbone et de la REDD+ | Madagascar
RESSOURCES