Implication de la société civile dans la préparation du public à la future mise en œuvre du programme national REDD+ : Atiala Atsinanana

 

Ayant intégré la société civile dans les principales parties prenantes aux plateformes REDD+ et au processus National, le BNC REDD+ avait effectué différents travaux de planification avec celle-ci pour identifier des actions locales pouvant améliorer l’accès aux informations par la population locale. En effet, il a été considéré à la naissance de cet appui que les populations locales doivent disposer des informations sur la REDD+, leurs places dans les dispositifs institutionnels, leurs droits aux bénéfices carbones s’il y a droit et le dispositif de recours en cas de préjudice. Ce droit à l’information est aussi perçu comme un moyen de dissuasion à la déforestation et un moyen incitatif à effectuer davantage d’efforts pour la réduction d’émissions.

Le renforcement de l’information s’accompagne de la sensibilisation et l’éducation et permettra à termes d’adhérer plus de public au mécanisme et de faire participer davantage la population locale à l’intérieur d’initiatives REDD+. Si au départ, les activités étaient prévues à l’échelle des districts, pensant couvrir un ensemble d’acteurs comme les fédérations que l’on retrouve le plus souvent au niveau des chefs-lieux de districts ; la nouvelle approche adopte des actions au niveau des communes. Ces nouvelles orientations permettent de mettre en cohérence les cibles et les activités avec le dispositif institutionnel de la REDD+ dans la zone du PRE AA. Ainsi, les activités seront réalisées au niveau communal afin d’atteindre un ensemble de cibles/acteurs ayant une implication directe dans la gouvernance REDD+ ; ceci afin d’accroitre l’impact des activités de sensibilisation effectuées.

Il est essentiel de rappeler que la mise en œuvre d’activités dans le PRE AA est prévue en 2019 ; raison pour laquelle il est plus que jamais primordial de préparer le public au mécanisme REDD+ et à se familiariser avec les circuits et systèmes de gouvernance.

Les 26 et 27 novembre 2018, les plateformes d’OSC aux niveaux national et régional ont tenu un atelier pour la re-planification des activités et l’identification des communes prioritaires cibles. Cet atelier a abouti à de nouveaux PTA régionaux plus clairs, tant dans les activités à conduire que dans les zones d’intervention. Par la même occasion, la coordination interne et inter-OSC ont été renforcées afin de permettre une répartition efficiente des ressources humaines et financières. Le protocole de partenariat devrait ainsi débuter en 2019 et est fortement attendue une intensification de l’intérêt que la population porte à la REDD+.

"Atiala Atsinanana" le Premier Programme REDD+

La signature du premier Programme REDD+ à Madagascar avec le FCPF a eu lieu le 04 Fevrier 2021 à l'hôtel Carlton Anosy. D'une part, le Ministre de l'Environnement et du Développement Durable et le Ministre de l'Economie et des Finances ont signé l'accord pour Madagascar. D'autre part la représentante des opérations de la Banque Mondiale a signé pour le FCPF.
Lire la suite

 

 Communication officielle sur le lancement officiel du projet de renforcement de la résilience climatique urbaine en Afrique du Sud-Est
Télécharger
 Avis de clôture du Fonds initial de la Banque Mondiale pour la préparation à la REDD+
Télécharger

 



Vidéos


Toutes les vidéos
Le Bureau National des Changements Climatiques, du Carbone et de la REDD+ | Madagascar
RESSOURCES